Ecoutez

Actualités

Plan canicule
Imprimer cette actualité

Solidarité - Santé

Plan canicule

Durant les fortes chaleurs, le CCAS met en place son plan prévention canicule. N'hésitez pas à vous y inscrire, pour vous ou vos proches, afin de ne pas rester isolé pendant les chaleurs caniculaires.

 

Prévention canicule du CCAS

La Municipalité et son Centre Communal d'Action Sociale (CCAS) en partenariat avec la Croix-Rouge de Bagneux vous proposent, dans le cadre des mesures de prévention en cas de canicule, de confier vos coordonnées pour l'été. 

Ainsi, les personnes inscrites sur le "registre Canicule" sont contactées quotidiennement par le CCAS pendant la canicule, pour s’assurer que tout va bien, donner des conseils et éventuellement demander une intervention urgente.

Dans le formulaire ci-dessous, vous pouvez laisser de nombreuses coordonnées comme : les personnes à contacter en cas de besoin, les personnes qui ont vos clés, qui est votre médecin traitant, la dates de vos absences prévues de Bagneux... Ces données sont strictemment conservées par le CCAS uniquement.

Dispositif prévention canicule

* Champ obligatoire

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Mairie de Bagneux, 57 avenue Henri Ravera, 92220 Bagneux pour vous contacter dans le cadre du plan prévention canicule.
Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : La Direction de l'Informatique et la Ville Connectée, 57 avenue Henri Ravera, 92220 Bagneux.

Dans ce document à télécharger, de précieux conseils sur les différentes façons de se rafeaîchir, de rafraîchir votre mison, les conduites à risques à éviter vous sont présentés. 

Conseils de prévention

Quelques conseils clés utiles en cas de fortes chaleurs aux personnes vulnérables et à ceux qui en ont la charge (jeunes enfants, personnes âgées de plus de 65 ans, personnes handicapées, malades à domicile, personnes dépendantes), 

  • Maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais)
  • Buvez régulièrement et fréquemment de l’eau sans attendre d’avoir soif. Ne pas boire d'alcool.
  • Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour.
  • Évitez de sortir aux heures les plus chaudes et de pratiquer une activité physique intense.
  • Mangez en quantité suffisante
  • Donner et prendre des nouvelles de ses proches

 

En cas de besoin, n'hésitez pas à contacter 

CCAS : 01 42 31 60 14

SAMU : 15

Pompiers : 18

Téléchargements

Moins d'infos
Bagneux refuse les expulsions sans relogement !
Imprimer cette actualité

Solidarité - Santé

Bagneux refuse les expulsions sans relogement !

Vendredi 30 mars, Marie-Hélène Amiable, maire de Bagneux et conseillère départementale des Hauts-de-Seine, signera un arrêté anti-mises à la rue commun avec 11 maires d’Ile de France.

Alors que le Président de la République s’était engagé à ce que d’ici la fin de l’année 2017, plus personne ne dorme « à la rue ou dans les bois », force est de constater que cet objectif est loin d’être atteint. 

 

En 10 ans, le nombre d’expulsions réalisées avec le concours de la force publique a presque doublé tandis que le nombre de personnes sans domicile fixe a augmenté de 58%. On dénombre également de plus en plus de familles à la rue avec des enfants. Cette situation n’est pas admissible.  

Fragilisés par la crise et la baisse du pouvoir d’achat, de plus en plus de ménages ont du mal à payer leur loyer. Ce phénomène ne touche plus seulement les familles les plus fragiles. Les « accidents de la vie » - souvent liés à l’emploi (licenciements, vacations, intérim, accidents de travail…), des problèmes de santé ou des séparations- affectent une très large partie de la population. A Bagneux, une centaine de foyers sont aujourd’hui menacés d’expulsion.

Selon Marie-Hélène AMIABLE, « Pour ces familles, perdre leur logement conduit à être privées de leurs droits, à une rupture traumatisante dans la scolarité des enfants et pour certains à l’errance. L’expulsion ne fait que renforcer la détresse et l’isolement des familles et porte atteinte à leur dignité. Comme le préconise la Circulaire du 22 mars 2017, personne ne doit être confronté à une expulsion sans s’être vu proposer une solution de relogement. C’est la loi. Elle n’est pas appliquée et c’est pourquoi je prends cet arrêté. L’Etat, garant du droit au logement, doit fournir une solution de relogement et personne ne doit être laissé à la rue».

Pour la maire de Bagneux, il s’agit d’alerter les pouvoirs publics sur l’urgence et la nécessité de renforcer et d’élargir les actions de prévention des expulsions et de privilégier le maintien dans le logement de toutes les familles concernées.

Plus d'infos
Vos rendez-vous médicaux sur Internet
Imprimer cette actualité

Solidarité - Santé

Vos rendez-vous médicaux sur Internet

Prenez vos rendez-vous avec le Centre Municipal de Santé directement en ligne.

A partir du mercredi 13 janvier à midi, plus besoin de décrocher son téléphone ou de se déplacer pour prendre un rendez-vous au Centre municipal de santé (CMS). Il suffit de se rendre sur la page du Centre Municipal de Santé ou sur le site mondocteur.fr pour connaître les créneaux disponibles de votre médecin généraliste, spécialiste ou de certains services paramédicaux, afin de bloquer un rendez-vous.

Pour accéder à ce nouveau service, il faudra vous enregistrer sur le site (mondocteur.fr), en communiquant ses nom, prénom, date de naissance, adresse électronique et numéro de téléphone portable.

Suivez la procédure proposée, c'est simple, rapide et sécurisé.

Chaque rendez-vous fait l'objet d'une confirmation par e-mail et d'un rappel par SMS, 24h avant la consultation. Le patient a bien sûr la possibilité d'annuler, via le site, un rendez-vous pris en cas d'indisponibilité.

Les services municipaux étudient la possibilité d'étendre ce service pour les soins dentaires, la radiologie et certaines spécialités paramédicales.

 

Plus d'infos

Fil rouge