Démarches

Avec 47,35 hectares, c’est plus de 11% du territoire communal qui sont occupés par des espaces verts publics. Cela représente 12,18 m2 par habitant, ce qui n’est pas si fréquent dans les villes de la petite couronne, autour de Paris. Une diversité d'espaces verts qui offre un large choix de promenades ou de mise au vert aux Balnéolais.

Carte espaces verts web 

Neuf parcs couvrant 15.35 hectares

Parc Gabriel-Cosson (6 300 m2), parc Nelson- Mandela (6 600 m2), parc du Puits-Saint- Étienne (7 200 m2), parc de la Coulée verte (2 hectares), parc Richelieu (2,1 hectares), parc Maximilien-Robespierre (2,3 hectares dont école-parc), parc paysager François-Mitterrand (6,3 hectares et 3,2 hectares d’extension), jardin Ilan-Halimi (2 400m2)

10 900 m2 répartis sur six squares

Square de la Résidence (500m2), square des Oiseaux (890 m2), square Commaille (900 m2), square Kirovakan (1 500m2), square Marx- Dormoy (2 000m2, avec emprise chantier RATP actuellement), square du 19 mars 1962
(3 061m2)

Les arbres dans la ville

Quatre cents arbres d’alignement présents le long des voies communales et mille deux cent quatre-vingt-dix arbres d’alignement sur les voies départementales. Plani cation des tailles pour les arbres d’alignement.
Sept cent quatre-vingt six arbres remarquables sont répertoriés à l’inventaire départemental des arbres remarquables dont sept cent cinquante quatre dans le cimetière.
Tous les arbres de la Ville sont numérotés et répertoriés par rue et par site. Ils font l’objet d’un contrôle et d’un entretien annuel.

2,8 hectares d’espaces verts uniques

Les espaces verts du Centre des arts du cirque et des cultures émergentes - PPCM (1 200m2), espace vert rue des Pichets (1 500m2), espace Léo-Ferré (1 500m2), jardin de la Maison des arts (2 893 m2), friche des 3 mares (5 040m2), pré de la Lisette (1,1 hectare), jardin de la Porte d’en Bas (1 000 m2), friche des Monceaux
(2 000m2)

 

Les principaux espaces verts

Parc paysager François-Mitterrand

parc f mitterrandAvec ses 6,6 hectares, c'est le plus grand espace vert de la ville, avec la particularité d'être géré comme un espace naturel.

Ce parc compte de nombreuses essences : acacias, érables et même quelques arbres fruitiers. Le service des espaces verts laisse volontairement les feuilles dans les sous-bois afin de constituer un humus qui enrichit le sol.

La butte artificielle offre un magnifique panorama sur la vallée de la Bièvre et Paris.
En 2010, la municipalité a installé une nouvelle aire de jeux pour les enfants, et de nouvelles tables de ping-pong.

Un étiquetage nominatif des arbres a été réalisé dans le cadre d'un parcours éducatif. La récente extension de 1,1 hectare a permi l'installation d'une aire de jeux pour enfants, d'une sculpture de l’artiste balnéolais Gérard Roveri « D’une rive à l’autre » et la plantation de nombreuses espèces végétales.

Square des jardinets - Statue de Solitude

Ce square est devenu en mai 2007, le premier mémorial au monde dédié aux esclaves résistants, avec l’inauguration de la statue de Solitude, du nom d'une esclave qui s'est insurgée contre la décision de Napoléon Bonaparte de rétablir l'esclavage sur le territoire français, et qui l'a payé de sa vie. Cette statue a été réalisée par Nicolas Alquin, un artiste balnéolais à qui l’on doit notamment "Parole à la Mémoire des Victimes du terrorisme" visible aux Invalides. La plaque installée au pied de la statue, comporte un texte explicatif rédigé par des élèves de l’école élémentaire Joliot-Curie.

Parc Richelieu

parc richelieu2Ce parc de 2,1 hectares renferme plusieurs arbres classés, tels que le hêtre pleureur ou le cèdre
Il propose également une curiosité : une statue du XVIIe siècle, ébréchée par un obus de la guerre de 1870.
En 2012 et 2013, le service des espaces verts a réalisé des plantation d'arbres, d'arbustes, rosiers, plantes vivaces selon une étude d'enrichissement végétal réalisée en 2010.

Parc du Puits Saint-Étienne

Situé juste à côté du parc Richelieu, ce parc de 7 200 m² accueille régulièrement des animations. Parc très apprécié des enfants, ses jeux ont été entièrement renouvelés en 2010 et les allées rénovées en 2013.

Jardins de la Maison des arts

potager mdaCe petit jardin à la française, s’étend sur 2 893 m². Entouré de buis, il comporte des arbres fruitiers, notamment pommiers et poiriers, des massifs de plantes vivaces, des rosiers, des massifs de fleurs, des massifs de plantes condimentaires et aromatiques, mais aussi un potager bio (tomates, haricots verts, pommes de terre, fenouil, aubergines, fraisier, framboisier….).

Le jardin possède une petite serre où sont exposées les cactées pendant la période estivale.

Parc Maximilien Robespierre

Ce parc de 2,3 hectares accueillera à la rentrée de septembre 2020 une nouvelle école parc "Niki de Saint-Phalle". Actuellement, la moitié du parc est occupée par le chantier du métro du Grand Paris Express jusqu'en 2025. Il sera ensuite reboîsé. 

Parc Gabriel-Cosson

Dans le cadre des travaux des lignes 4 et 15, une réflexion à l’échelle du quartier est menée sur les parcs Cosson et Robespierre. Le parc Cosson est le premier parc du quartier à être réaménagé cette année, suivra une cohérence paysagère avec les requalications à venir du parc Robespierre et du 19 mars 1962.
Une concertation a lieu avec les citoyens au printemps 2019 a n de dé nir collectivement les usages de ce parc et les futurs aménagements écologiques et ludiques à créer. Plusieurs scénarios sont à l’étude, pour une première phase de chantier en septembre pour la partie récréative du parc, suivi d’une seconde phase de réaménagement des franges, des cheminements, traversées et connexions douces avec le quartier.

Parc Nelson Mandela

parc mandelaSitué dans le quartier de La Pierre plate, ce parc, d'une superficie de 6 600 m², a subi quelques améliorations.

On peut y trouver maintenant une aire de jeux pour les enfants et du mobilier en plastique recyclé.

Ces équipements en font un espace vert agréable et facilement accessible aux enfants et aux personnes à mobilité réduite.

Parc Rosenberg

D’une surface de 5 000 m2, ce parc réservé aux enfants fréquentant les accueils de loisirs compte un arbre remarquable : Diospyros virginiana.

La coulée verte

Réservée aux vélos et aux piétons, la coulée verte relie Paris à Massy et constitue une voie naturelle pour se rendre de Bagneux au parc de Sceaux. D’une surface de 2 hectares dans la ville, le parcours se situe au-dessus de l'ancien bois de Bagneux, et est agrémenté de bancs, de tables de pique-nique et de terrains de sport.

Place Dampierre

La place est un lieu dédié aux animations culturelles, au marché du centre-ville et au marché de Noël. Elle est dotée d’un mur végétal et d'un mur d'eau. Elle compte une douzaine d’arbres ainsi que quelques massifs.

Square Kirovakan

D'une superficie de 1 500 m2, il est animé de topiaires, fleurs, arbres et arbustes.

Friche pédagogique et jardin naturel de la Porte d'en Bas

Lors d'un programme de construction regrou­pant appartements en accession à la propriété et logements sociaux locatifs, une parcelle de 2 000m2 de l'ancienne friche a été conservée et aménagée en "espace nature pédagogique." Il s'agit de préserver la biodiversité du site, en particulier les oiseaux très divers qui y nichent. Une autre parcelle de 1 000 m2 est également préservée avec la création d'un jardin naturel : une promenade piétonne de 1 000m2, dans un verger, ouverte entre la rue des Monceaux et la rue de la Porte d'en Bas. Ce jardin sera réalisé en concertation avec le quartier.

Le jardin de la Fontaine

Situé tout au Sud de la commune, en entrée de Ville du côté de Sceaux, cet espace vert d’environ 1 320 m2 n’est pas aménagé.
Il a fait l’objet en 2018 puis en 2019 d’une étude de faisabilité au budget participatif. L’objectif est d’aménager un jardin naturel, intergénérationnel, permettant de se reposer et de jouer. Sont prévus une haie végétale, des jardinières d’aromate, des composteurs, un terrain de pétanque, et des jeux pour enfants.

Le Jardin Ilan-Halimi

Baptisé Ilan-Halimi, en hommage à la jeune victime du crime antisémite de 2006, que Bagneux a toujours condamné, il est un lieu de vie, de rencontre et d’échange.
Inauguré le 13 février 2019, et situé dans la ZAC écoquartier Victor-Hugo, ce nouvel espace de 1 200 m2 s’appuie sur un ancien jardin privé que l’on retrouve sur les photographies aériennes de 1920. La gloriette constitue une « folie » typique des jardins anglo-chinois et de l’époque des Buttes Chaumont, et dans la même veine ont été planté des rhododendrons, azalées...
Lors des différentes phases de chantier, les paysagistes et la Ville ont œuvré pour conserver les arbres existants historiques.
À ce patrimoine végétal déjà en place s’ajoute différentes ambiances créées : les bosquets, les jardins de eurs et la prairie centrale.
Les allées privilégient des traversées directes au jardin, avec des allées secondaires non éclairées en pas japonais. Quelques bancs disséminés le long des chemins offrent des lieux de détente. Viennent s’accrocher au parc le jardin d’enfants composés de cabanes en bois de robinier et les jardins partagés.

Vignes

vigneEn 1983, la ville a décidé de renouer avec la tradition viticole historique de la ville, en créant la vigne du Clos des Brugnauts, sur une superficie de 1 500 m2. Elle comporte envi­ron 760 pieds de Sauvignon et de Sémillon, qui permettent de produire 3 à 4 hectolitres de vin blanc par an.
Au concours des vins d’Île-de-France, la cuvée 1999 a obtenu une médaille d’or, les cuvées 2002 et 2003 une médaille de bronze. Depuis 2009, la vigne est cultivée avec des produits agréés en agriculture biologique.

Hôtel de ville

57, avenue Henri Ravera
92220 Bagneux
Tél : 01 42 31 60 00
Fax : 01 42 31 60 01
Écrire à la mairiepicto ecrire

Horaires ACCUEIL

Lundi, mercredi, jeudi et vendredi : 8h30- 12h et 13h30 - 17h
Mardi : 13h30 - 19h30
Samedi : 9h - 12h pour l'Accueil Général,
la Population et le Guichet Famille.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.