Démarches

Depuis de nombreuses années, la Ville œuvre pour permettre à la biodiversité et à la nature de retrouver sa place en milieu urbain.

  bandeau biodiversite

Qu’est-ce que la biodiversité ?
La biodiversité est l’ensemble des êtres vivants de toute origine, des milieux terrestres et aquatiques, de la faune et la flore. L’Homme est dépendant de cette biodiversité, tant dans la production des ressources alimentaires que par les services écologiques que rend la biodiversité (rôle des arbres dans l’absorption de CO2...).

 

La gestion différenciée

La gestion différenciée permet de s’adapter au milieu naturel. Cette technique d’entretien répond à la volonté de respecter les équilibres écologiques, de préserver la biodiversité et la santé de toutes et tous.

A Bagneux, le service des espaces verts a recours à la gestion différenciée depuis 1995.

En fonction des espaces verts, une méthode d’entretien adaptée est définie en amont. Concrètement, vous pourrez notamment observer des herbes hautes, des branches coupées, des feuilles laissées volontairement au sol… Ce n’est en rien un signe de négligence mais bien pour favoriser la diversité et le développement de la faune et de la flore en ville !

Par exemple, avec une gestion différenciée, l’élagage des arbres se fait en dehors des périodes de nidification des oiseaux, ou encore, les fauches se font tardives, pour permettre aux insectes de se reproduire.  

Une Ville Zéro pesticide

La gestion

Tous les espaces de la Ville (cimetière, terrains de sport, espace public, voirie, espaces verts, vigne…) sont entretenus sans produits chimiques. Ils ont été remplacé depuis le début des années 2000 par des produits biologiques et des procédés naturels : binette, paillage ou encore désherbage mécanique !
L’arrêt définitif des pesticides a permis à la faune et à la flore sauvage de reprendre sa place et de circuler librement en ville !

Bagneux, Ville sans pesticides, interdit le glyphosate !

Un arrêté anti-glyphosate vient d’être pris par la Ville, afin d’interdire son utilisation sur le territoire communal.
Cet arrêté anti-glyphosate vise ainsi à étendre l’interdiction de cet usage par les particuliers, en vigueur depuis le début d’année, à tous ceux qui l’utilisent sur le territoire de la commune.

L’engagement de la Ville pour le respect de l’environnement n’est pas nouveau. Cela fait près d’une vingtaine d’années que les services techniques municipaux n’utilisent plus de pesticides pour l’entretien de ses nombreux espaces verts et un peu moins d’une dizaine d’année que cette politique s’est étendue au cimetière communal et aux terrains de sport.

Depuis la déclaration du gouvernement, renonçant à l’interdiction d’ici à 2021 de l’utilisation du glyphosate par les professionnels, de nombreux maires ont pris position ces derniers mois, en prononçant des arrêtés fermes anti-glyphosates sur leur territoire.

Bagneux s’associe à cette démarche qui prend une ampleur salutaire. Ces actions, plutôt que d’être injustement condamnées par l’Etat, doivent être soutenues. La Ville de Bagneux apporte d’ailleurs toute sa solidarité au maire de Langouët, lanceur d’alerte. Il en va en effet de la santé de nos habitants, qui doit demeurer une priorité des politiques publiques.

Téléchargez l'arrêté du 3 septembre 2019 portant sur l'interdiction de l'utilisation du glyphosate à Bagneux -

Bienvenue à la Biodiversité

Bagneux, labellisée « Ville Nature » pour la biodiversité

Le label "Ville-nature" a été créé par l'Agence française pour la biodiversité, avec le soutien et la contribution de deux ministères : celui de la Transition écologique et solidaire et celui de la Cohésion des territoires. Il valorise chaque année, à l'échelle nationale, les efforts réalisés par les collectivités territoriales en matière de protection de la biodiversité ou encore de sensibilisation des habitants à sa protection.
En 2018, la Ville de Bagneux a reçu ce label avec l'attribution de deux "libellules", qui symbolisent son niveau de progression dans ce domaine selon la grille de critères du jury. À travers ce nouveau label, ce sont notamment la réalisation et l'entretien des friches de la Lisette et des Monceaux, le recours à l'éco-pâturage plutôt qu’à la tonte mécanique ou encore la création de l'Agrocité en plein centre-ville, qui sont ainsi récompensés.

Ville Nature2018

Bagneux, signataire de la Charte Régionale de la Biodiversité

En 2009, la municipalité a signé la Charte régionale de la biodiversité et des milieux naturels, pour préserver la diversité des espèces, petite faune, avifaune et flore en milieu urbain, s’engageant en outre à ne pas acheter de bois venant de forêts exploitées illégalement.

Téléchargez la Charte de la Biodiversité

Abris pour la biodiversité

Une soixantaine de nichoirs sont présents sur la ville de Bagneux, et six ont été installés en 2019, notamment dans le jardin Ilan-Halimi. Ces nichoirs sont destinés aux chauves-souris, mésanges, hirondelles, chouettes hulottes…

Des refuges pour les insectes les plus sensibles ont été sanctuarisés, comme la zone pour abeilles solitaires, sur la butte le long du Parc Paysager François Mitterrand, rue des Frères Lumière.

Un hôtel à insecte a été installé dans le jardin de la Maison des arts, fabriqué par le service des espaces verts. Des tas de bois, de feuilles, brindilles et rondins sont également laissés dans les parcs pour accueillir de nombreux insectes.

Dans le cimetière communal, l’ancien tronc de l’arbre remarquable Prunus Pissardi a été recyclé en hôtel à insecte.


Etude Bioveins

Une étude menée à l’échelle européenne dans six pays, par le laboratoire d’écologie de l’université Paris Sud Orsay est en cours sur la Commune de Bagneux.
L’objet de la recherche est d’examiner le rôle des espaces verts urbains sur la connectivité écologique et notamment sur le maintien des services écologiques.
Un recensement de la biodiversité de plusieurs espaces verts ainsi que des outils de gestion seront transmis aux services de la Ville à la fin de l’étude.

Les friches de Bagneux

Qu’est-ce qu’une friche ?

Il s’agit d’un espace où la nature reprend ses droits et sur lequel l’homme n’intervient presque pas.
Bagneux compte parmi ses espaces verts, 4 friches, dont une ouverte au public, d’une surface totale de 22 160m². Ces espaces verts remarquables sont maintenus volontairement à l’état de friche et assurent à la faune et à la flore un abri précieux. Ils sont traités en gestion différenciée (éco-pâturage, fauches tardives) et font l’objet de visites et de projets pédagogiques.

La friche des 3 mares

La friche des 3 mares est classées Espace Naturel Sensible (ENS) départemental et présente des qualités rares en milieu urbain. Elle assure un rôle essentiel dans la trame verte et bleue du territoire et contribue à la protection de la biodiversité.

Elle contient un source d'eaux souterraines, qui alimente des marres, constituant une zone humide propice au dévloppement et à la reproduction des insectes, amphibiens et végétaux. Plusieurs ruches sont également présentes, abritant des abeilles, essentielles pour la préservation des écosystèmes et des équilibres naturels. 
Des panneaux ont été créés et installés en 2019 dans un objectif de pédagogie environnementale, retrouvez les en version PDF ci-dessous :

.  La friche des 3 mares
 La zone humide
 Les insectes pollinisateurs
 Le rucher des 3 mares

Vous souhaitez faire une visite, un atelier pédagogique, une formation en apiculture ? Contactez l’association Bagneux Environnement : contact@bagneuxenvironnement.org

Le Pré de la Lisette

Avec une emprise de plus d’un hectare, ce pré est un espace de respiration, ouvert à une végétalisation arbustive et herbacée exceptionnelle. Il joue aussi un rôle important dans la trame verte et bleue et pour la protection de la biodiversité en ville.
Cet espace, qui permet de relier à pied la rue de la Lisette à l’avenue du Maréchal Foch par le sentier des Brugnauts, est en gestion différenciée : la végétation haute et spontanée n’est donc pas signe d’abandon, mais répond à un souci d’exigence pour l’environnement et la santé. Ainsi, il est notamment planté une prairie mellifère pour permettre aux insectes pollinisateurs d’y trouver refuge et de favoriser la biodiversité.

Une partie du Pré de la Lisette a été impacté par les travaux de la centrale de géothermie. Un projet de renaturation du site a été mené par des paysagistes, l’association « Habiter la porte d’en bas, un quartier, la ville » et les services municipaux. Pour reconstituer le milieu d’origine, des graines ont été récoltées sur la flore existante avant travaux. Elles ont ensuite été ressemées sur une partie du pré. Des arbres ont également été plantés au Sud du Site.

Des panneaux ont été créés et installés en 2019 dans un objectif de pédagogie environnementale, retrouvez les en version PDF ci-dessous :

 Entrée Lisette
 La Flore dans le Pré
 L’histoire du Pré
 La saulaie du Pré

La friche des Monceaux

Cette friche fermée se situe en zone de sous-bois, dans laquelle la fraîcheur est conservée et la présence d’oiseaux favorisée.
Des dispositifs écologiques ont été mis en place pour respecter l’environnement. Passages à hérissons, nichoirs à chauve-souris ou à mésanges, troncs et bois morts, prairie fleurie ou encore chemins sur pilotis, éco-pâturage, sont autant d’actions qui facilitent la circulation, la reproduction et l’alimentation de la biodiversité.

La friche des monceaux abritent une faune et une flore très riche, avec la présence notamment de nombreux oiseaux.

Découvrez les au travers des panneaux qui ont été créés et installés en 2019, en version PDF ci-dessous :

 Les habitants de la friche
 Les oiseaux de la friche
 La gestion de la friche

La Friche Maurice-Thorez

La friche Maurice-Thorez abrite de l’éco-pâturage depuis 2019. De par sa proximité avec l’école Maurice-Thorez, des activités pédagogiques s’y développent au fur et à mesure pour découvrir le patrimoine naturel de la Ville.

Bagneux, Terre d’accueil de la biodiversité

Lauréat du budget participatif 2019 , ce projet vise à développer la biodiversité sur l’ensemble de la Vile de Bagneux. Porté initialement par 8 habitant.e.s, ce projet se décline sous plusieurs formes :

.  Création d’un jardin partagé (à l’angle des rues des Frères Lumière et des Pichets)
.  Création d’une forêt verger (sentier des Brugnauts, devant le gymnase Romain Rolland)
 Multiplication de haies mellifères et comestibles, (à l’Agrocité et autour du jardin partagé)
 Création d’une plateforme numérique participative pour recenser les végétaux comestibles
 Pose d’hôtels à insecte supplémentaires
 Création d’un mur végétalisé et comestible ouvert à tou.te.s (au niveau de l’école des Jacquets)
 Déminéralisation des trottoirs pour créer de nouveaux espaces de perméabilité et végétalisés (rue de la Lisette)
 Planter des comestibles dans les jardinières de la rue des Olivettes

L’ensemble de ces dispositifs permettront à la fois de valoriser la biodiversité en Ville, tout en développant l’agriculture urbaine. Ces lieux seront gérés selon les principes de la permaculture, accessibles aux scolaires comme aux habitants.
La plus part de ces aménagements seront proposés en chantiers participatifs.

Si vous souhaitez rejoindre le projet, ou seulement une partie, écrivez à contact@bagneuxenvironnement.org

Aller plus loin


La biodiversité par le Museum National d’Histoire Naturelle
L’Agence Régionale de la Biodiversité
Participer au recensement de la biodiversité : https://www.mnhn.fr/fr/participez/contribuez-sciences-participatives

Hôtel de ville

57, avenue Henri Ravera
92220 Bagneux
Tél : 01 42 31 60 00
Fax : 01 42 31 60 01
Écrire à la mairiepicto ecrire

Hôtel de ville

Ouvert aux horaires suivants et uniquement sur rendez-vous
Lundi, mercredi, jeudi, vendredi : 8h30-12h et 13h30-17h
Mardi : 13h30-17h

Téléphonez avant de vous déplacer : 01 42 31 60 00